QPAR est une station de mesure du PAR destinée aux professionnels, aux universités et aux particuliers. Elle regroupe l’ensemble des fonctionnalités nécessaires à l’horticulteur :

  •     Réponse spectrale : 400 à 700nm
  •     Précision : 1µmol.m-2.s-1
  •     Résolution de mesure : ~0.35µmol.m-2.s-1
  •     Erreur typique <2% (maximum 5%)
  •     Enregistrement de mesures (8 slots + 1 référence) pour des comparaisons dans le temps
  •     Modèle de photosynthèse qui transforme le PAR en photosynthèse potentielle
  •     Coefficient paramétrable (pour changer de capteur ou tester un autre capteur du marché)
  •     Arrêt automatique après 10min d’inactivité
  •     Indicateur de batterie faible
  •     ARDUINO compatible pour reprogrammation client (ATMEGA328P)

    

Le PAR (Photosynthetically Active Radiation) est une notion qui vient de l’horticulture, qui consiste à mesurer le flux de photons dont la longueur d’onde (400-700nm) active la photosynthèse (PPFD = Photosynthetic Photon Flux Density, µmol.m-2.s-1). A la différence des Luxmètres qui perçoivent la lumière comme l’œil humain et destinés à la photographie, les capteurs PAR perçoivent la lumière comme les feuilles de vos plantes. Les capteurs PAR sont souvent très chers et se destinent aux scientifiques et à l’industrie horticole. Nous sommes donc fiers de vous proposer notre station de mesure du PAR à un prix abordable, grâce à une méthode de calibration innovante et automatisée. Nos capteurs sont étalonnés individuellement, et sont testés sous différentes lampes (ex: HPS et néons bi-spectre). Cette démarche nous permet de proposer un capteur fiable et précis.

 

Quels systèmes LED choisir, quand doit-on changer d’ampoule, etc. ? Autant de questions pour lesquelles QPAR vous aide à trancher. Il vous permet d’optimiser et de raisonner votre espace de culture. QPAR permet de comparer les systèmes d’éclairage et de surveiller leur vieillissement. Il propose une « fenêtre » dédiée aux comparaisons : elle permet d’enregistrer 8 valeurs en dur (sauvegardées même s’il n’y a plus de pile) dans l’appareil. De plus il est possible de sélectionner un enregistrement et de le définir comme valeur de référence. Cette valeur « référence » peut être le PAR d’une ampoule neuve par exemple, ce qui permet ainsi de surveiller son vieillissement dans le temps.

 

Comme si cela ne suffisait pas, nous avons également ajouté un modèle de photosynthèse qui transforme le PAR mesuré en photosynthèse potentielle. Ceci permet directement d’apprécier si le PAR est limitant, idéal ou trop intense pour vos plantes. Ce modèle a été développé par Phymea à partir d’articles scientifiques étudiant différentes espèces végétales (Zea mays, Arabidopsis thaliana, Cannabis sativa/indica, Solanum lycopersicum).

 

Pour aller plus loin nous vous invitons à télécharger le manuel de votre QPAR. Vous y trouverez toute l’information pour prendre en main votre QPAR et comprendre de quoi dépend la photosynthèse. Nous y expliquons comment la lumière, la température, le CO2 et vos pratiques peuvent l’influencer, en bien ou en mal, la croissance de vos plantes.

QPAR - Photosynthesis Active Radiation Quantifier

223,00 €Prix
  • Facebook
  • Twitter
  • YouTube
  • Pinterest
  • Tumblr Social Icon
  • Instagram